Téléphone Den-Ran en panne

Téléphone en panne : comment contacter le bureau de Den-Ran

Téléphone en panne : comment contacter le bureau de Den-Ran

Notre numéro de téléphone habituel 02 56 37 07 73 est actuellement en panne.

Nous vous conseillons de nous contacter de préférence par email.

En cas d’urgence, vous pouvez toujours joindre la boutique Den-Ran à la Trinité-sur-mer au 02 56 54 34 16.

Nous nous excusons pour la gêne occasionnée et espérons que cette situation ne soit que de courte durée !


Den-Ran Nautic Paris 2017

RDV au Nautic de Paris 2017

Retrouvez-nous au Nautic !

Chers clients,

L’équipe Den-Ran est présente au Salon nautique de Paris du 2 au 10 décembre 2017, sur le stand SELDEN :

B 51 – Hall 2.1 équipements.

Au plaisir de vous y retrouver.

Olivier, Gwenn, Caroline et Anne-Lise

Den-Ran Nautic Paris 2017


Le point Course au large

Jacques Vabre, la Boulangère, Global Challenge, nos clients sont en mer !

Le monde de la course au large est en ébullition : entre la Mini Transat la Boulangère, la Transat Jacques Vabre et le Global Challenge, nombre de nos clients professionnels sont actuellement en mer !

Transat Jacques Vabre

L’évènement majeur de cette journée du 13 novembre 2017 est le triomphe de Thomas Coville et Jean Luc Nélias, à bord du Sodebo Ultim, qui ont remporté la Transat Jacques Vabre, en passant la ligne d’arrivée à 11h42 ce matin. En terminant cette course en 7 jours 22 h 7 min 27 sec, les deux marins établissent un nouveau record de traversée, jusqu’ici détenu par Franck Cammas et Steve Ravussin (Groupama) qui avaient effectué le parcours en 10 jours et 38 minutes. Partis le 5 novembre du Havre, Sodebo Ultim et le Maxi Edmond de Rothschild furent en compétition tout au long de la traversée, jusqu’à ce que T. Coville et JL Nélias, ne reprennent de l’avance sur leur concurrent ( arrivé quand à lui à 13h30, heure française, soit un peu moins de deux heures plus tard). Le dernier trimaran de la classe Ultim à arriver sera le Prince de Bretagne, dirigé par Lionel Lemonchois et Bernard Stamm.

Dans la catégorie Multi 50, les voiliers que nous avons équipés sont également en bonne position pour le moment, comme Arkema (2ème) et Réauté Chocolat (3ème). Chez les Class 40, et toujours parmi nos partenaires, le VandB occupe actuellement la première position, suivi du Lion d’Or (7ème) et Earendil (8ème). Enfin, nous avons une pensée particulière pour Fabrice Amédéo et et Giancarlo Pedote qui ont rencontré quelques soucis techniques sur le Newrest-Pasquier et sont actuellement 12ème dans la classe IMOCA.

Mini Transat La Boulangère

Toujours dans le domaine de la course au large, le 1er octobre dernier, plus de 80 skippers prenaient le départ de la Mini Transat La Boulangère, à la Rochelle. Après une escale de 3 semaines aux Canaries, les ministes sont repartis à l’assaut du Marin, en Martinique. A l’heure d’aujourd’hui, Ian Lipinski est favori pour remporter la course, devant Jörg Riechers et Simon Kosters. Les skippers trinitains équipés par Den Ran, Aurélien Poisson et Frédéric Guérin occupent respectivement les 7ème et 8ème position pour le moment, suivis de Charlotte Méry ( 10ème). Dans la classe série, Benoit Sineau est actuellement en 4ème position.

Global Challenge

Pour terminer le « point course » de nos clients navigants, nous réitérons tout notre soutien à Yves Le Blévec pour son prochain challenge du Tour du Monde à l’envers, dont la première tentative a été écourtée à cause d’un problème technique. Le skipper du trimaran Actual est revenu à son port d’attache de la Trinité sur Mer, où il attend une nouvelle fenêtre météo favorable pour tenter de battre un nouveau record.


cordages lancelin den ran

METS : le rendez-vous incontournable des professionnels du nautisme

Le METSTRADE, à Amsterdam, du 14 au 16 Novembre 2017.

Le METSTRADE, salon international pour les professionnels de l’équipement nautique

DEN-RAN se rendra une nouvelle fois à Amsterdam, du 14 au 16 Novembre.

cordages lancelin den ranPour cette 30ème édition, le METS rassemblera plus de 15000 professionnels du monde nautique, venus des quatre coins du monde. En effet, lors de cette manifestation, réservée aux professionnels uniquement, plus de 100 pays sont représentés à Amsterdam, aux Pays Bas.

Accastillage, cordages, pièces de gréement et matériaux… tout l’équipement nautique est ainsi représenté dans les différents halls du salon du METS. Celui-ci est en effet divisé en trois parties distinctes : le Pavillon des SuperYacht, le Pavillon réservé aux marinas et chantiers, et le Pavillon du matériel et de la construction.

Pendant ces trois jours, de nombreux évènements et rencontres sont organisés afin de découvrir et récompenser les nouvelles avancées technologiques dans le domaine nautique. Le DAME Design Award, par exemple, est la plus grosse compétition de son genre. Elle s’intéresse à l’art et à la science de la conception dans tous ses aspects, de l’esthétisme, fonctionnalité et innovation à la facilité d’implantation et d’usage du produit, voire même à son emballage. Gagner une récompense dans la catégorie DAME est une consécration puisque ce prix est à ce jour hautement reconnu dans le milieu de l’innovation nautique.

En tant que professionnel du matelotage et de la conception de gréement, Den-Ran se rend chaque année à ce rendez-vous incontournable. Cela nous permet ainsi de rencontrer nos fournisseurs et de présenter nos solutions textiles innovantes. Notre fournisseur officiel de cordages, Lancelin, nous accueille également sur son stand et nous permet ainsi d’échanger avec nos homologues étrangers. Vous pouvez donc nous retrouver facilement en place 01.722 ( Hall 1, salon du METS) ou bien nous contacter pour un rendez-vous pendant ces trois jours.


transat jacque vabre matelotage

Transat Jacques Vabre : J-4

Le départ de la Transat Jacques Vabre sera donné le 5 novembre prochain à 13h30 dans le port du Havre.

Histoire

La Transat Jacques Vabre a été fondée par la ville du Havre et la marque de café Jacques Vabre en 1993. Bien qu'à ses débuts cette course se courait en solitaire, l'idée des duos a vite germé et la transatlantique est devenue une course en double 2 ans plus tard.
La Transat Jacques Vabre est fondée sur l'histoire des grandes routes maritimes atlantiques, des échanges commerciaux entre les continents européens et américains. En outre, le tracé de la course, qui reliait initialement Cartagena (Colombie) au Havre, célèbre avant tout la voie maritime du café ouverte en 1728.
C'est en 2001 que le trajet change légèrement puisque le nouveau port d'arrivée devient Salvador de Bahia au Brésil. En 2009, la course accoste au Costa Rica puis revient au Brésil en 2013 avec une nouvelle escale: Itajai. Cette année les bateaux stopperont leur course dans la baie de Salvador de Bahia de nouveau !

Le parcours

transat jacques vabre

Le départ sera donné dans le port du Havre. Par la suite, après un parcours côtier jusqu'à Etretat, les skippers mettront le cap vers la pointe Bretagne pour sortir rapidement de la Manche et entrer dans le Golfe de Gascogne.  Ils seront ensuite propulsés vers Madère et les îles Canaries avant de franchir le redouté "Pot au Noir", situé quelques degrés plus au nord que l'équateur. Une fois celui-ci passé, il restera 850 miles à nos duos avant l'arrivée, en longeant les côtes brésiliennes.

Les temps de course devraient s'échelonner de 10 jours pour la Classe Ultime à 25 jours pour les Class 40.

Les différentes classes

La course est ouverte à quatre catégories de bateau: la Class40, Multi50, Imoca et la classe Ultime.

Seize duos de skippers,  concourront dans la Class40, devenue incontournable dans le milieu de la course au large. La longueur des voiliers ne peut excéder 12.19mètres, la largeur 4.50 m, le tirant d'eau 3 m , le poids 4500 kg et la voilure au près 115 m².

La classe Multi50, dont la jauge autorise désormais les foils, sera représentée par six équipages, dont deux bateaux neufs. Dans cette catégorie, la longueur maximale autorisée est de 15.24 m, la largeur 4.50 m, le tirant d'au 3.50 m, le poids 3200 kg et la voilure 260 m².

Vient ensuite la classe IMOCA (International Monohull Open Class Association), qui est aujourd'hui une des classes les plus fortes au monde avec plus d'une vingtaine d'équipes actives. La conception de ces voiliers est régie par certaines règles : longueur de 8,28 m (60 pieds), largeur maximale de 5,85 m, tirant d’eau de 4.50 m, mais poids et voilure libres. Treize équipages viennent compléter la flotte de la Transat pour cette catégorie !

Enfin, nous aurons le plaisir de voir également naviguer trois équipages de la classe Ultime, les plus gros multicoques de la course au large. Le Collectif Ultim comprend actuellement Actual, Banque Populaire, Macif, Sodebo et a pour vocation de promouvoir ces multicoques, partie de l'avenir de la course au large. La seule contrainte pour pouvoir participer à la Transat Jacques Vabres dans cette catégorie est la longueur du bateau : 32 mètres maximum ( ce pourquoi Spindrift ne peut se joindre à l'aventure).

 

Dans l'attente de ce grand départ, de nombreuses animations sont organisées dans la ville du Havre (retrouvez le programme ici). Nous souhaitons bon vent à tous les équipages et aurons une pensée particulière pour les voiliers que Den Ran équipe !

 


multicoques la trinité sur mer

La renaissance du Trophée des Multicoques

Le Trophée des Multicoques connaitra un renouveau, 40 ans après sa première édition en 1980, grâce à l'initiative de Marc Guillemot et de Dominic Bourgeois.

Piqure de rappel

La première édition du Trophée des Multicoques a eu lieu en mai 1980 en baie de Quiberon et a attiré 22 participants: dix multicoques de course et douze multicoques de course-croisière. A cette époque, les seuls rassemblements de multicoques étaient les grandes courses océaniques: l'OSTAR ( tous les 4 ans depuis 1960), la Route du Rhum ( depuis 1978) et Lorient-Les Bermudes-Lorient. C'est donc dans ce contexte que l'ESIEA en partenariat avec la Société Nautique de la Trinité/Mer (SNT) et l'Union Nationale des Multicoques (UNM) créa le Trophée des Multicoques.

Le rendez-vous des grands voiliers

Cette "fête des multicoques", comme l'appelait les anciens organisateurs, renaitra du mardi 28 au vendredi 31 août 2018. Marc Guillemot, initiateur du projet, explique d'ailleurs ce renouveau: "Nous pensions que cette manifestation réservée à tous les multicoques manquait dans notre paysage. De plus, jeune équipier de Patrick Morvan puis de Mike Birch dans les années 80, j'ai toujours imaginé refaire cette course. N'existant plus, il fallait la relancer. C'est ce que nous faisons avec Dominic Bourgeois, Agnes Caradec et Martine Camus."

La compétition, qui se déroulera dans les ports du Morbihan, aura lieu deux mois avant le départ de la Route du Rhum 2018 ( départ de Saint Malo le 4 novembre 2018). Cela sera donc un excellent rendez-vous pour les skippers se préparant à traverser l'Atlantique. En effet, de nombreux navigateurs ont déjà marqué leur intérêt pour le Trophée des Multicoques : Francis Joyon (IDEC Sport), Sébastien Josse (Gitana 17), Yves Le Blévec (Actual), Thomas Coville (Sodebo), Yann Gichard ( Spindrift), Armel Le Cléach' ( Banque Populaire IX) pour les trimarans de plus de trente mètres ; ou encore Armel Tripon (Réauté Chocolat), Thibault Vauchel Camus ( Solidaires en Peloton-ARSEP) pour les Multi50 ainsi que Lionel Lemonchois (maxi trimaran Prince de Bretagne) et bien d'autres prétendants à la Route du Rhum ( Acapella, Happy...) !

Enfin, cette compétition compte s'inscrire de manière pérenne dans le paysage de la course au large comme le détaille Marc Guillemot "C'est effectivement notre ambition, nous n'avons pas droit à l'erreur pour cette première édition. Changer de casquette est intéressant, je le vis comme un défi. Deux éléments me rassurent, l'adhésion des coureurs, la complémentarité et l'envie de chacun des membres de l'équipe organisatrice."

Rendez-vous donc dans un an pour un véritable spectacle sur l'eau comme sur terre !

Retrouvez l'interview complète de Marc Guillemot dans le magazine Voiles et Voiliers.